Accéder au contenu principal
(778) 569-0889Essai gratuit
Hand holding cybersecurity lock and shield icon
Sécurité

Les 10 principales tendances et prédictions en matière de cybersécurité pour 2024

Temps de lecture : 11 minute

Démarrez avec l'accès à distance et la téléassistance de Splashtop

Essai gratuit

S'abonner

Bulletin d'informationFlux RSS

Partager

À l’aube de 2024, le monde de la cybersécurité est à l’aube de changements transformateurs. Les cybermenaces ne sont pas seulement de plus en plus fréquentes, elles sont aussi de plus en plus sophistiquées et remettent en question les paradigmes de sécurité classiques. Dans ce contexte numérique en évolution rapide, il est essentiel d’anticiper les tendances à venir et d’être prêt à y faire face.

Cet article présente les 10 principales tendances et prédictions en matière de cybersécurité pour l’année à venir, en offrant un aperçu de la façon dont les technologies comme Splashtop répondent à ces changements pour renforcer nos défenses numériques. De la percée de l’IA dans la cybersécurité à l’importance croissante de la sécurité mobile, nous allons explorer en détail ce que l’avenir nous réserve dans ce domaine fondamental.

Essayez Splashtop dès maintenant pour bénéficier d’un accès à distance rapide et sécurisé :

Tendance 1 : priorité renforcée à l’IA et au machine learning dans le domaine de la cybersécurité.

En 2024, l’IA et le machine learning (ML) sont appelés à jouer un rôle plus déterminant dans la cybersécurité. Les capacités avancées d’analyse de données de l’IA sont de plus en plus utilisées pour identifier et prédire les cybermenaces, améliorant ainsi les systèmes de détection précoce. Les algorithmes de ML évoluent pour mieux reconnaître les nouvelles menaces et y répondre, renforçant ainsi les mesures défensives au fil du temps. Attendez-vous à voir des algorithmes d’IA fournir une analyse des menaces en temps réel en 2024, permettant des réponses plus rapides et plus précises aux cyberincidents. Le ML progressera probablement pour adapter et mettre à jour les protocoles de cybersécurité de manière autonome, réduisant ainsi la dépendance à l’égard des actualisations manuelles.

Nous pourrions également assister à l’émergence de bots de sécurité assistés par l’IA, programmés pour identifier et neutraliser les cybermenaces de manière autonome, rendant la sécurité du réseau plus proactive et moins réactive. Ces développements signifient une évolution vers des systèmes de cybersécurité plus intelligents et plus autonomes, grâce aux progrès de l’IA et du ML.

Tendance 2 : importance croissante de la sécurité de l’IoT

À l’aube de 2024, l’Internet des objets (IoT) poursuit sa croissance exponentielle, interconnectant un nombre toujours croissant d’appareils. Cette expansion s’accompagne toutefois d’une multitude de défis en matière de sécurité. La diversité et l’omniprésence des appareils IoT en font des cibles de choix pour les cyberattaques, et leur nature interconnectée peut entraîner des vulnérabilités généralisées.

En 2024, l’un des principaux objectifs sera de renforcer la sécurité de l’IoT par divers moyens. Une avancée significative est attendue dans le développement de protocoles de sécurité plus robustes et standardisés pour les appareils IoT. Cela pourrait inclure des normes de chiffrement universelles et des certifications de sécurité obligatoires pour les nouveaux appareils. Un autre domaine d’amélioration pourrait être l’intégration d’algorithmes d’IA et de ML dans les systèmes IoT. Ces technologies peuvent surveiller les comportements inhabituels indiquant une fuite, ce qui permet de réagir plus rapidement aux menaces.

En outre, l’accent sera probablement davantage mis sur la formation des utilisateurs à la sécurité de l’IoT. À mesure que ces derniers seront sensibilisés aux risques potentiels et aux bonnes pratiques, la posture de sécurité globale des réseaux IoT s’améliorera. Enfin, nous pourrions assister à une augmentation de l’utilisation de la technologie blockchain pour décentraliser et sécuriser les réseaux IoT, les rendant moins vulnérables aux attaques qui ciblent les systèmes centralisés. Collectivement, ces avancées pointent vers un écosystème IoT plus sûr et plus résilient en 2024.

Tendance 3 : expansion du télétravail et implications en matière de cybersécurité

L’expansion du télétravail, une tendance qui s’est considérablement accélérée, continue de façonner le monde professionnel en 2024. Ce changement nécessite une attention accrue sur la cybersécurité, en particulier dans la protection de l’accès à distance aux environnements de travail. Splashtop émerge comme un acteur clé dans ce contexte, offrant des solutions d’accès à distance robustes qui répondent aux besoins de sécurité liés à ce nouveau modèle de travail en pleine évolution.

Les solutions de Splashtop sont conçues pour garantir un accès sécurisé et fluide aux ressources d’une organisation, quel que soit l’endroit où se trouve l’utilisateur. Un aspect critique de l’offre de Splashtop est l’accent mis sur le chiffrement et les méthodes d’authentification avancées. Ces caractéristiques sont vitales pour la protection contre les accès non autorisés et les cybermenaces qui sont de plus en plus répandues dans les environnements de télétravail.

En outre, la capacité de Splashtop à fournir des connexions sécurisées sur différents réseaux, tout en conservant des performances élevées et une grande facilité d’utilisation, en fait un outil indispensable pour les entreprises qui s’adaptent au travail à distance. Cela permet de garantir la continuité opérationnelle et un environnement numérique sécurisé, ce qui est crucial face à la montée des cybermenaces associées à l’accès à distance. À l’horizon 2024, des solutions comme Splashtop pour fortifier le cadre de cybersécurité du télétravail deviennent de plus en plus significatives, soulignant leur importance à l’ère du numérique.

Lancez votre essai gratuit de Splashtop dès maintenant pour commencer !

Tendance 4 : l’essor de l’informatique quantique et son impact sur la cybersécurité

L’informatique quantique, un domaine en plein essor en 2024, révolutionne notre façon de concevoir le traitement des données et la résolution des problèmes. Contrairement à l’informatique classique, qui utilise des bits représentés par des 0 ou des 1, l’informatique quantique utilise des qubits. Les qubits peuvent exister dans plusieurs états simultanément, grâce à la superposition quantique. Cela permet aux ordinateurs quantiques de traiter de grandes quantités de données à des vitesses sans précédent, en résolvant des problèmes complexes beaucoup plus rapidement que les ordinateurs classiques.

L’essor de l’informatique quantique présente à la fois des opportunités et des défis pour la cybersécurité. D’une part, son immense puissance de traitement offre la possibilité de renforcer les mesures de cybersécurité. L’informatique quantique peut améliorer les méthodes de chiffrement, développer des algorithmes plus sophistiqués pour détecter les cybermenaces et gérer efficacement des opérations de traitement de données sécurisées à grande échelle.

D’autre part, l’informatique quantique fait peser de lourdes menaces sur les protocoles de cybersécurité actuels. Sa capacité à briser rapidement les méthodes de chiffrement classiques, telles que RSA et ECC, pourrait rendre vulnérables de nombreux systèmes de sécurité existants. Cette vulnérabilité met en évidence le besoin urgent de développer des techniques de chiffrement résistantes au calcul quantique, un domaine connu sous le nom de chiffrement post-quantique.

À l’approche de 2024, le paysage de la cybersécurité devra évoluer rapidement pour exploiter les avantages de l’informatique quantique et atténuer les risques qu’elle présente. Il s’agit notamment de mettre à niveau les méthodes de chiffrement actuelles et de préparer les systèmes à être résilients face aux capacités avancées des technologies quantiques.

Tendance 5 : évolution des attaques de phishing

Les attaques de phishing constituent depuis longtemps une menace persistante dans le monde de la cybersécurité, et en 2024, elles continuent d’évoluer en sophistication et en efficacité. Les attaques de phishing modernes sont devenues habiles pour contourner les mesures de sécurité classiques, en utilisant des tactiques plus personnalisées et techniquement plus avancées pour tromper les utilisateurs. Face à ces attaques de phishing avancées, des systèmes d’authentification robustes sont essentiels pour renforcer la sécurité.

Des solutions comme Foxpass jouent un rôle essentiel à cet égard. Foxpass peut renforcer les défenses contre le phishing en mettant en œuvre des systèmes d’authentification multifactorielle (MFA) solides. La MFA exige des utilisateurs qu’ils fournissent au moins deux facteurs de vérification pour accéder à une ressource, ce qui rend beaucoup plus difficile pour les attaquants d’obtenir un accès non autorisé, même s’ils ont piégé un utilisateur en lui faisant révéler ses identifiants. En outre, le rôle de Foxpass peut s’étendre à la gestion des autorisations d’accès, en veillant à ce que les utilisateurs disposent de l’accès minimum nécessaire à l’exécution de leurs tâches. Ce principe du moindre privilège peut limiter les dommages potentiels causés par des identifiants compromis. La capacité de Foxpass à s’intégrer aux systèmes existants et à offrir des journaux d’accès détaillés constitue un niveau de sécurité supplémentaire. En surveillant et en analysant les tendances d’accès, il permet d’identifier les activités inhabituelles susceptibles d’indiquer une fuite résultant d’une tentative de phishing. Ces dernières continuant d’évoluer, l’importance d’intégrer des solutions d’authentification avancées telles que Foxpass devient de plus en plus vitale pour la protection des systèmes et des données.

Tendance 6 : une plus grande attention portée à la sécurité mobile

En 2024, alors que les appareils mobiles font de plus en plus partie intégrante de la vie personnelle et professionnelle, l’attention portée à la sécurité mobile doit s’intensifier. La dépendance accrue à l’égard des appareils mobiles pour diverses tâches, notamment le télétravail, les transactions financières et les communications personnelles, en fait des cibles de choix pour les cybermenaces. Ce contexte accentue la nécessité de disposer de solutions robustes en matière de sécurité mobile.

Splashtop répond à ce besoin croissant en proposant des solutions d’accès mobile sécurisé. Sa plateforme est conçue pour fournir un accès à distance sécurisé et fluide depuis des appareils mobiles vers des ordinateurs ou des réseaux. Les principales caractéristiques comprennent des protocoles de chiffrement puissants, garantissant que les données transmises entre les appareils restent protégées contre l’interception ou l’accès non autorisé. En outre, les solutions mobiles de Splashtop intègrent des fonctions d’authentification multifactorielle et d’enregistrement des sessions, ce qui renforce encore la sécurité. Ces fonctionnalités sont cruciales pour prévenir les accès non autorisés et surveiller toute activité suspecte qui pourrait se produire pendant une session à distance.

En outre, l’accent mis par Splashtop sur la convivialité des interfaces garantit que l’amélioration de la sécurité ne se fait pas au détriment de la commodité. Les utilisateurs peuvent accéder en toute sécurité à leur environnement professionnel ou personnel à partir de leurs appareils mobiles sans avoir à se plier à des procédures de sécurité complexes. Alors que l’utilisation des appareils mobiles continue d’augmenter, le rôle de solutions telles que Splashtop dans la fourniture d’un accès mobile sécurisé devient de plus en plus vital. Sa capacité à allier sécurité de pointe et facilité d’utilisation en fait un acteur clé pour relever les défis de la sécurité mobile à l’horizon 2024.

Tendance 7 : sécurité zero trust

Le concept de sécurité zero trust a pris un essor considérable en 2023, passant d’une approche marginale à un aspect fondamental des stratégies de cybersécurité. À la base, le zero trust fonctionne selon le principe « ne jamais faire confiance, toujours vérifier ». Contrairement aux modèles de sécurité classiques qui se concentrent sur la protection du périmètre, le zero trust part du principe que les menaces peuvent exister aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur du réseau.

Dans un modèle zero trust, chaque demande d’accès, quelle que soit son origine ou le réseau sur lequel elle se trouve, est traitée comme une menace potentielle. Cela nécessite une vérification rigoureuse de l’identité, des contrôles d’accès stricts et une surveillance continue des activités du réseau. La mise en œuvre du modèle zero trust implique une approche globale couvrant différents aspects de la cybersécurité, notamment l’authentification des utilisateurs, la sécurité des terminaux et l’accès à moindre privilège.

L’un des principaux avantages du zero trust est son efficacité à atténuer les risques posés par les menaces internes et les mouvements latéraux des attaquants au sein d’un réseau. Alors que les entreprises adoptent de plus en plus de services cloud et de modèles de télétravail, la pertinence de la sécurité zero trust se confirme, offrant une approche flexible et adaptative pour sécuriser des environnements informatiques diversifiés et distribués.

La transition vers un cadre zero trust en 2024 représente un changement de paradigme dans la cybersécurité, en se concentrant sur la vérification continue et les autorisations d’accès minimales afin de réduire les vulnérabilités et d’améliorer la sécurité globale du réseau.

Tendance 8 : déficit de compétences en matière de cybersécurité et formation

En 2024, le secteur de la cybersécurité reste confronté à un défi de taille : le déficit de compétences. Les cybermenaces devenant de plus en plus sophistiquées, la demande en professionnels qualifiés dans le domaine de la cybersécurité augmente. Toutefois, on constate une pénurie notable de candidats dotés des compétences et des connaissances nécessaires pour lutter efficacement contre ces menaces en constante évolution. Cette carence représente un risque non seulement pour les organisations individuelles, mais aussi pour la cyberinfrastructure mondiale.

Pour faire face à ce problème, diverses initiatives ont été mises en place. Les établissements d’enseignement élargissent leurs programmes de cybersécurité, en proposant des diplômes et des certifications spécialisés conçus pour doter les étudiants des connaissances et des compétences les plus récentes en matière de cyberdéfense. Ces programmes mettent de plus en plus l’accent sur la formation pratique, préparant les étudiants aux défis du monde réel auxquels ils seront confrontés en matière de cybersécurité.

En outre, le développement professionnel et la formation continue font désormais partie intégrante d’une carrière dans la cybersécurité. Les entreprises et les organisations du secteur proposent divers programmes de formation, ateliers et séminaires pour aider les professionnels en poste à se tenir au courant des dernières tendances, outils et techniques en la matière. Ces programmes sont souvent conçus pour couvrir des aspects spécifiques de la cybersécurité, tels que la sécurité des réseaux, le threat intelligence ou la réponse aux incidents.

Par ailleurs, l’accent est mis de plus en plus sur les partenariats public-privé dans le domaine de la formation à la cybersécurité. Les entreprises collaborent avec les établissements d’enseignement pour élaborer des programmes de formation qui correspondent directement aux besoins du secteur. Ces partenariats sont non seulement bénéfiques pour les étudiants, qui acquièrent des compétences pertinentes et actualisées, mais aussi pour le secteur, qui accède ainsi à une main-d’œuvre mieux préparée pour relever les cyberdéfis actuels et futurs. À l’horizon 2024, ces initiatives en matière de formation et d’éducation jouent un rôle crucial dans la réduction du déficit de compétences en matière de cybersécurité, ce qui permettra à terme de créer un écosystème numérique plus robuste et plus résilient.

Tendance 9 : blockchain et cybersécurité

À l’approche de 2024, la technologie blockchain est de plus en plus reconnue pour son potentiel d’amélioration significative des mesures de cybersécurité. La blockchain, à la base, est une technologie de registre décentralisé connue pour ses caractéristiques de sécurité inhérentes telles que l’immutabilité, la transparence et la résistance à la falsification. Ces caractéristiques en font une option intéressante pour sécuriser les transactions numériques et protéger les données contre les cybermenaces.

L’une des principales façons dont la blockchain améliore la cybersécurité est sa capacité à empêcher la falsification des données. Une fois que les données sont enregistrées sur une blockchain, elles ne peuvent pas être modifiées sans le consensus du réseau, ce qui les rend presque impossibles à manipuler pour les pirates informatiques. Cette caractéristique est particulièrement utile pour sécuriser les données sensibles, telles que les données d’identité personnelles, les transactions financières et les données d’infrastructures critiques. La blockchain est également utilisée pour créer des systèmes de gestion d’identité plus sûrs et plus décentralisés. En stockant les données d’identité sur une blockchain, les particuliers et les entreprises peuvent mieux contrôler qui accède à leurs informations, ce qui réduit le risque d’usurpation d’identité et de fraude.

À l’horizon 2024, la blockchain devrait jouer un rôle plus important dans la sécurisation des appareils de l’Internet des objets (IoT). L’intégration de la blockchain dans les réseaux IoT permet à chaque appareil de fonctionner comme un nœud sécurisé et indépendant, ce qui rend l’ensemble du réseau plus résistant aux attaques qui exploitent généralement les faiblesses de sécurité centralisées. En outre, les contrats intelligents basés sur la blockchain devraient être de plus en plus utilisés pour automatiser et sécuriser les accords numériques. Ces contrats auto-exécutoires peuvent renforcer la sécurité de diverses transactions en ligne, en garantissant la conformité et en réduisant le risque de fuite.

En résumé, alors que la technologie blockchain continue de mûrir en 2024, son rôle dans la cybersécurité devrait s’étendre, offrant des solutions innovantes pour sécuriser les données numériques, gérer les identités et protéger les réseaux IoT, renforçant ainsi le paysage numérique contre l’évolution des cybermenaces.

Tendance 10 : l’assurance cybersécurité se généralise

En 2024, l’assurance cybersécurité est devenue une composante courante des stratégies de gestion des risques des entreprises. Les cybermenaces devenant de plus en plus complexes et fréquentes, les entreprises se tournent de plus en plus vers l’assurance cybersécurité pour atténuer les risques financiers liés aux fuites de données et aux cyberattaques. Toutefois, le coût de cette assurance est fortement influencé par la stratégie de l’entreprise en matière de cybersécurité.

L’utilisation de solutions de cybersécurité éprouvées comme Splashtop peut avoir un impact direct sur la réduction des coûts liés à l’assurance cybersécurité. Les solutions d’accès à distance sécurisées de Splashtop améliorent la défense d’une organisation contre les cybermenaces, en particulier dans les situations de télétravail. En mettant en œuvre un chiffrement robuste, une authentification multifactorielle et des journaux d’accès complets, Splashtop renforce l’infrastructure de sécurité, réduisant ainsi la probabilité de réussite des cyberattaques. Les assureurs évaluent souvent le niveau de risque d’une organisation en fonction de ses mesures de sécurité ; par conséquent, la mise en place de défenses solides peut conduire à des cotisations d’assurance plus avantageuses.

En outre, l’intégration de solutions telles que Splashtop montre aux assureurs qu’une organisation est proactive en matière de cybersécurité. Cette attitude est souvent perçue positivement par les assureurs, car elle suggère un profil de risque moins élevé. En investissant dans des solutions de cybersécurité fiables, les organisations renforcent non seulement leur sécurité, mais peuvent également réduire leurs coûts d’assurance en matière de cybersécurité, car elles s’engagent à mettre en œuvre des pratiques de gestion des risques rigoureuses.

Essayez Splashtop gratuitement

En examinant les principales tendances et prédictions en matière de cybersécurité pour 2024, il est clair que le paysage numérique évolue rapidement, apportant de nouveaux défis et nécessitant des défenses plus solides. Une solution incontournable pour relever ces enjeux est Splashtop, qui offre des fonctionnalités d’accès à distance robustes et sécurisées, cruciales dans le monde interconnecté d’aujourd’hui.

Êtes-vous prêt à renforcer la préparation de votre organisation en matière de cybersécurité ? Découvrez la puissance et la fiabilité de Splashtop par vous-même. Vous pourrez constater comment Splashtop s’intègre parfaitement à votre stratégie de cybersécurité, en vous offrant une protection renforcée et une tranquillité d’esprit à une époque où les menaces numériques ne cessent de s’intensifier.

N’attendez pas d’être victime d’une attaque. Soyez proactif en protégeant vos ressources numériques et vos données. Inscrivez-vous pour un essai gratuit de Splashtop aujourd’hui !

Splashtop's SEO Manager Verena Cooper.
Verena Cooper
Verena est International SEO Manager chez Splashtop. Avec un intérêt marqué pour la technologie et la cybersécurité, elle est une fervente utilisatrice des solutions d’accès à distance de Splashtop.

Contenu connexe

IT & Service d'assistance à distance

Assistance à distance pour Windows, Mac, iOS, Android & Chromebook

En savoir plus
Comparaisons

Microsoft bureau à distance Chrome pour Mac : fonctionnalités, limites et alternatives

Aperçu de l'accès à distance

Le guide complet des logiciels de bureau à distance

IT & Service d'assistance à distance

Qu’est-ce que le support à distance ? Assistance pour les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles

Voir tous les articles
Recevez les dernières nouvelles de Splashtop
AICPA SOC icon
Copyright ©2024 Splashtop Inc. Tous droits réservés.