Accéder au contenu principal
(778) 569-0889Essai gratuit
Professional man wearing glasses against a neutral background
Sécurité

Risques liés à la sécurité de l’IA : Comment le Zero Trust fait la différence

De Verena Cooper
Temps de lecture : 7 minute

S'abonner

Bulletin d'informationFlux RSS

Partager

Avec les progrès rapides des technologies d’intelligence artificielle (IA) et de machine learning, nous assistons à une ère d’innovation sans précédent. Cependant, ces avancées ne sont pas sans inconvénients. À mesure que la technologie d’IA devient plus sophistiquée, les risques de cybersécurité qui y sont associés le deviennent également, créant un nouveau spectre de menaces auxquelles nous devons être prêts à faire face.

Les risques de sécurité liés à l’IA sont multiples et peuvent avoir des conséquences profondes. Ils vont des fuites de données dues à des modèles de machine learning défectueux, à l’utilisation abusive de l’IA par des acteurs malveillants pour des attaques de phishing ou d’ingénierie sociale.

En réponse à ces nouvelles menaces, les modèles de cybersécurité doivent évoluer. C’est là qu’intervient le concept de Zero Trust. Né de la prise de conscience que les menaces peuvent provenir à la fois de l’extérieur et de l’intérieur d’une organisation, Zero Trust est un modèle de sécurité qui fonctionne sur le principe « ne jamais faire confiance, toujours vérifier ». Alors, découvrons en détail en quoi le Zero Trust fait la différence à l’ère des risques de sécurité liés à l’IA.

Comprendre les risques liés à la sécurité de l’IA

Présentation des risques liés à la sécurité de l’IA

Les risques de sécurité liés à l’IA concernent les menaces et vulnérabilités potentielles qui peuvent survenir en raison de l’utilisation de l’intelligence artificielle et des technologies de machine learning. Ces risques peuvent se matérialiser de différentes manières, notamment :

  • Data Poisoning (empoisonnement des données) : dans ce cas, des acteurs malveillants introduisent des données erronées ou malveillantes dans un système de machine learning dans le but de corrompre les données et de manipuler les prédictions ou le comportement du modèle.

  • Attaques adverses : dans ces attaques, des modifications subtiles sont apportées aux données d’entrée afin de tromper les systèmes d’IA et de les amener à prendre des décisions incorrectes, souvent sans que les opérateurs humains s’en aperçoivent.

  • Vol et inversion de modèles : il s’agit des tentatives de recréer des modèles d’IA propriétaires en utilisant leurs résultats, ou d’extraire des informations sensibles des modèles.

  • Mauvaise utilisation de l’IA : il s’agit de la mauvaise utilisation de la technologie de l’IA pour des activités malveillantes telles que la création de deepfakes, de cyberattaques automatisées ou la réalisation d’attaques d’ingénierie sociale avancées.

Implications pour les particuliers et les entreprises

Les implications des risques de sécurité liés à l’IA sont considérables, tant pour les particuliers que pour les entreprises :

Les particuliers risquent de perdre leurs données personnelles, d’être victimes d’un vol d’identité ou d’être ciblés par des attaques de phishing personnalisées. Cela peut entraîner des pertes financières et une violation de la vie privée.

Les entreprises sont confrontées à des menaces concernant leurs données exclusives et leur propriété intellectuelle. Une attaque réussie liée à l’IA pourrait entraîner des pertes financières, des atteintes à la réputation et la perte d’un avantage concurrentiel. En outre, les entreprises peuvent également être confrontées à des problèmes juridiques et de conformité si les données des clients sont amenées à fuiter en raison des vulnérabilités de l’IA.

Il est donc évident que la compréhension et l’atténuation des risques liés à la sécurité de l’IA ne sont pas seulement une nécessité technique, mais un impératif professionnel et sociétal. C’est là que le Zero Trust joue un rôle central.

Mettre en œuvre le Zero Trust pour la sécurité de l’IA

Étapes clés de la mise en œuvre d’une stratégie Zero Trust au sein d’une organisation

La mise en œuvre d’un modèle Zero Trust peut s’avérer complexe, mais il est possible de la faciliter en suivant ces étapes clés.

  1. Identifier les données et les actifs sensibles : déterminez la nature et la localisation de vos actifs de valeur. Il peut s’agir de bases de données, de serveurs ou de modèles d’IA propriétaires.

  2. Cartographier les flux de transactions : cartographiez la façon dont les données circulent dans votre réseau. Cela vous aidera à comprendre comment vos systèmes d’intelligence artificielle interagissent avec les autres éléments du réseau.

  3. Créer un réseau Zero Trust : mettez en œuvre la microsegmentation pour créer des zones sécurisées dans votre réseau. Utilisez des analyses alimentées par l’IA pour déterminer les comportements normaux et mettre en évidence les anomalies.

  4. Chiffrer les données : il est essentiel de protéger les données sensibles à l’aide d’algorithmes de chiffrement puissants et de méthodes de gestion des clés sécurisées, que les données soient au repos ou en cours de transfert. L’application d’un chiffrement de bout en bout pour les canaux de communication est tout aussi importante, car elle garantit que les données partagées avec des systèmes externes sont protégées tout au long de leur cheminement.

  5. Prévenir la perte de données (DLP) : cette approche nécessite l’utilisation de stratégies DLP qui permettent à la fois de surveiller et d’éviter les fuites de données. Ces stratégies font appel à l’examen minutieux du contenu et à l’analyse situationnelle pour repérer et interrompre les mouvements de données non autorisés. L’établissement de directives DLP est également essentiel pour détecter et bloquer la transmission de données sensibles à des systèmes externes, notamment des modèles d’IA.

  6. Créer une politique Zero Trust : définissez la politique Zero Trust de votre organisation, qui comprend des contrôles d’accès, des protocoles d’authentification et d’autres procédures de sécurité.

  7. Surveiller et assurer la maintenance : surveillez en permanence votre réseau et assurez régulièrement la mise à jour et la maintenance du système. Rappelez-vous que le Zero Trust n’est pas une solution ponctuelle, mais un processus continu.

Rôle des différentes parties prenantes dans la mise en œuvre du Zero Trust

Dans la mise en œuvre du Zero Trust, chaque partie prenante a un rôle à jouer :

  • Direction : la direction générale donne le ton pour la mise en œuvre d’une approche Zero Trust. Elle doit approuver la démarche et allouer des ressources suffisantes pour son application.

  • Équipes informatiques : les équipes informatiques sont les premières responsables de l’exécution de la stratégie Zero Trust. Elles doivent travailler sur les aspects techniques comme la microsegmentation, les contrôles d’accès et la surveillance continue.

  • Employés : tous les employés, et pas seulement le personnel informatique, doivent connaître les principes du Zero Trust. Ils doivent comprendre le rôle qu’ils ont à jouer pour assurer la sécurité, notamment en respectant les protocoles d’accès et en signalant les activités suspectes.

Défis et solutions éventuels au cours du processus de mise en œuvre

Lors de la mise en œuvre d’une approche Zero Trust, les organisations peuvent être confrontées à plusieurs difficultés :

  • Résistance au changement : passer au Zero Trust signifie souvent un changement significatif dans les opérations, qui peut rencontrer des résistances. Celles-ci peuvent être surmontées par une gestion efficace du changement, une formation et une communication continue sur les avantages de ce type d’approche.

  • Complexité : la mise en œuvre du Zero Trust peut s’avérer complexe et nécessiter beaucoup de ressources. La collaboration avec des partenaires expérimentés et l’utilisation d’outils automatisés peuvent faciliter la transition.

  • Surveillance continue : le besoin de surveillance continue peut s’avérer exigeant. Cependant, grâce à des outils avancés d’analyse et de détection des menaces alimentés par l’IA, cette tâche peut être gérée efficacement.

En comprenant et en relevant ces défis, les organisations peuvent réussir à mettre en œuvre un modèle Zero Trust et renforcer leurs défenses contre les risques de sécurité liés à l’IA.

Zero trust et Splashtop

Depuis sa création, Splashtop a donné la priorité à la sécurité. Notre logiciel d’accès et de support à distance a gagné la confiance d’un grand nombre de particuliers, d’entreprises et de structures éducatives. Compte tenu de cette vaste clientèle, il est essentiel que nos utilisateurs puissent compter sur la capacité de Splashtop à protéger leurs données sensibles et leur vie privée.

C’est pourquoi nous nous sommes engagés à donner la priorité à la sécurité, à faire des investissements importants pour améliorer notre infrastructure et à renforcer constamment nos mesures de protection. Nous avons également constitué une équipe d’experts renommés en matière de cybersécurité et de conformité afin de renforcer encore davantage les défenses de notre plateforme.

Malgré la disponibilité de solutions d’accès à distance avancées, de nombreuses organisations continuent d’utiliser des technologies dépassées comme les VPN. Malheureusement, ces derniers peuvent exposer le réseau de l’entreprise à des cybermenaces en y connectant directement des appareils distants. En outre, ils peuvent être difficiles à mettre en place, à adapter et à gérer, et peuvent ne pas être automatiquement mis à jour avec des correctifs de sécurité indispensables, ce qui rend les entreprises vulnérables.

Il existe cependant une alternative plus sûre : une plateforme d’accès réseau Zero Trust. La plateforme de Splashtop fournit un accès à distance sécurisé aux appareils gérés, en évitant les faiblesses de sécurité généralement associées aux VPN. Cette solution permet aux utilisateurs d’accéder à leurs postes de travail tout en maintenant des mesures de sécurité rigoureuses.

Chez Splashtop, nous adoptons une approche Zero Trust en matière de sécurité, en partant du principe que tous les appareils, les utilisateurs et le trafic réseau sont potentiellement douteux. Nous authentifions et autorisons au cas par cas l’accès aux ressources sensibles, en déjouant les tentatives d’accès non autorisé et en minimisant le risque de fuite de données.

Notre modèle Zero Trust comprend des fonctionnalités avancées telles que l’authentification multifactorielle, la vérification des appareils et des contrôles d’accès détaillés. Ensemble, ces mesures garantissent que seuls les utilisateurs et les appareils authentifiés peuvent accéder aux systèmes sensibles, ce qui réduit considérablement les risques de menaces potentielles.

En intégrant la sécurité Zero Trust, nous offrons à nos utilisateurs des solutions d’accès et de support à distance sûres et fiables. Notre engagement inconditionnel en matière de sécurité permet à nos utilisateurs d’accéder à leurs données et à leurs systèmes en toute confiance, sans craindre les cybermenaces.

Conclusion

Le Zero Trust n’est pas seulement une solution de sécurité, mais un changement fondamental dans la façon dont nous abordons la cybersécurité. Alors que l’IA continue de progresser et de s’intégrer dans nos systèmes et nos processus, il est vital que nos approches en matière de sécurité évoluent en conséquence.

La voie à suivre est claire. Pour que les organisations puissent se défendre contre les menaces de sécurité sophistiquées liées à l’IA, l’adoption d’un modèle Zero Trust n’est pas seulement une option - c’est une nécessité. À l’ère des avancées technologiques rapides, rester à l’avant-garde des cybermenaces exige une vigilance constante, une capacité d’adaptation et un engagement inébranlable en faveur de la sécurité. Le modèle Zero Trust incarne ces principes, se révélant être un allié indispensable dans la lutte contre les risques de sécurité liés à l’IA.

Alors que nous entrons dans l’avenir, le Zero Trust continuera à jouer un rôle crucial dans nos stratégies de cybersécurité, en protégeant notre paysage numérique contre le monde en constante évolution des menaces liées à l’IA. Si vous êtes à la recherche d’un modèle de sécurité Zero Trust fiable, essayez Splashtop gratuitement dès aujourd’hui et découvrez les avantages de nos fonctions de sécurité avancées.

Splashtop's SEO Manager Verena Cooper.
Verena Cooper
Verena est International SEO Manager chez Splashtop. Avec un intérêt marqué pour la technologie et la cybersécurité, elle est une fervente utilisatrice des solutions d’accès à distance de Splashtop.
Essai gratuit

Contenu connexe

IT & Service d'assistance à distance

Qu’est-ce que l’assistance technique ?

En savoir plus
Sécurité

L’engagement de Splashtop à renforcer la sécurité de l’accès à distance

MSP

Qu’est-ce que la surveillance et la gestion à distance ?

Aperçu de l'accès à distance

Déverrouillage du bureau à distance Chrome sur Chromebook avec Splashtop

Voir tous les articles
Recevez les dernières nouvelles de Splashtop
AICPA SOC icon
Copyright ©2024 Splashtop Inc. Tous droits réservés.